L'étang Musqué: son histoire

21 mai 2018 – Plantation d’arbres

La première étape fût de planter des arbres. Ceux-ci donneront de l’ombre au terrain afin de ralentir la croissance du phragmite.

Chaque essence d’arbre était associée à un petit drapeau déjà répartit sur le terrain. Nous savions alors exactement quoi planter et à quels endroits.

Nous y avons planté de l'aulne rugueux et du cornouiller près de l'étang. De l’érable rouge et du sapin baumier entouraient déjà le pourtour. Chaque arbre était planté sur une butte afin de le protéger des inondations. Un grillage protecteur évitera que des cerfs ou d’autres espèces viennent brouter les feuilles et les bourgeons. Les feuillus étaient également protégés des rongeurs par une spirale. L’ajout d’une toile géotextile vient étouffer les autres plantes que feraient compétition à l’arbre. La toile sera retirée dans environ 5 ans.

À proximité, un bosquet d’arbres fruitiers sera implanter un peu plus tard afin d’attirer les oiseaux frugivores. En tout, 27 essences d'arbres et arbustes seront implantés dans le projet de la fiducie.

Nous y avons découvert aussi que le phragmite ne pousse pas sous le sumac vinaigrier. Nous pouvons faire une excellente limonade avec ses fruits. À Notre-Dame-des-Prairies, il y en a le long de la voie ferrée au parc des Champs Élysées.

Repère Nature

Les éclaireurs ayant participer à cette journée ce sont mérités 180° pour leur repère Nature!

Beau travail!

La suite en 2018-2019

Quelques projets pour la continuité nous ont été soumis pour septembre. Nous choisirons avec la nouvelle composition de la troupe ce qui pourra nous intéresser.

Il est question de fabriquer et d'installer des cabanes à hirondelles, de remplacer les arbres morts après l'hiver et d'aller écouter, lors d'une soirée, chanter les grenouilles.